menu

Les rites funéraires : La Côte d'Ivoire

Publié le : 2016-06-01 15:25:03
Catégories : Divers

Les enterrements en côte d'ivoire représente un véritable enjeu social.

Le pouvoir et l'argent constituent des préoccupations importantes. Les funérailles sont divisées en deux événements : les petites puis les grandes funérailles.

Rites funéraires en Côte d'Ivoire

La première est en petit comité. On s'occupe de l'enterrement, des sacrifices, des rites de purification, de la plaque funéraire gravée.

L'objectif est d’accompagner le défunt et de soutenir les proches. La seconde représente un temps social important. La cérémonie funéraire est onéreuse et peut avoir lieu plusieurs années après le décès.

Les chefs des villages prouvent leur puissance lors des grandes funérailles. Ces temps forts de la vie sociale ressemblent à une joute où des groupes vont se confronter afin de démontrer une supériorité.

On commence par organiser des veillées afin de recueillir des fonds.On dépense sans compter afin de conserver son honneur. Celui qui ne donne pas à la famille du défunt prend le risque de perdre la parole ou même d’être enterré lui même. Les funérailles représentent un véritable commerce. Il s'agit aussi d'une opportunité de prouver sa richesse pour les artistes et les hommes politiques.

Déroulement d'une cérémonie funéraire
Les funérailles incarnent les rapports entretenus entre les villageois. Les gens de la ville retournent au au village afin d'être enterré. On crée une plaque funéraire personnalisée en granit noir en rapport avec le statut social et le métier du défunt. La plaque funéraire est exposée plusieurs jours sur la place du village puis elle est scellé dans le cimetière. 

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

module-prestablog-blog