menu

 Quelle est la fonction de la plaque funéraire ?

Quand un être cher disparaît se pose toujours la question des démarches qu’il faut entreprendre. L’enterrement, puis le choix de la pierre tombale et des décorations funéraires peuvent faire naître des doutes et des questionnements.

Chaque tombe est unique, parce que chaque personne disparue l’est aussi. L’hommage funéraire appartient au domaine de l’intime, mais certains articles permettent de témoigner avec respect et personnalité de l’amour que vous portiez à la personne disparue.

La plaque mortuaire fait partie de ces articles funéraires. Personnalisable dans son matériau, sa couleur, sa forme ou ses ornements, elle s’ajoute à la pierre tombale et apporte un peu de chaleur aux compositions florales qui ornent généralement les sépultures.

Si vous découvrez l’existence de la plaque funéraire, son utilité vous échappe peut-être. Nous avons donc préparé cet article pour vous familiariser avec cet objet, et vous faire comprendre comment et pourquoi il peut intervenir dans votre deuil.

La plaque, symbole d’un hommage éternel

La plaque funéraire sert avant tout à témoigner de l’amour, du respect, de l’amitié ou de l’affection que vos proches et vous-même ressentez à l’égard de la personne défunte. Cet hommage funéraire, sobre, discret, moderne et personnalisable, se dépose directement sur la pierre tombale, entre les bouquets, les statuettes et autres ornements que vous y aurez déposés.

Cet hommage peut se manifester de plusieurs façons. Vous pouvez décider d’ajouter une photo à la plaque. Il peut s’agir bien évidemment d’un portrait de la personne disparue, mais vous pouvez aussi opter pour un paysage, un animal, une photo de famille ou quelque chose qui rappelle la personne disparue. Par exemple, si celle-ci se passionnait pour l’équitation, le tourisme ou les vols en montgolfière, ajouter une photo en rapport avec ses hobbies permet de rendre au défunt un hommage funéraire encore plus personnel.

A côté de la photo du disparu ou de ses passions, vous pouvez également ajouter un texte personnel. Dans ce message, laissez libre cours à vos émotions et à la force des souvenirs que vous partagez avec l’être cher. La longueur du texte importe peu. Ce qui compte surtout, c’est que vous puissiez laisser un témoignage éternel de votre amour. Si plusieurs personnes souhaitent laisser un message personnel, il peut être pertinent d’investir dans l’achat de plusieurs plaques mortuaires. En effet, les dimensions de ces ornements funéraires ne permettront pas d’y exposer plusieurs messages, sauf peut-être si vous achetez une grande plaque, et que vous acceptez d’y mettre le prix.

La fonction décorative de la plaque funéraire

La plaque funéraire ne permet pas seulement de rendre hommage à l’être disparu. Elle remplit aussi une fonction de décoration funéraire.

La plaque funéraire peut prendre la forme d’une plaque traditionnelle, à savoir rectangulaire. Mais vous pouvez aussi choisir de la personnaliser, et d’opter pour un livre ouvert, un cœur, un oiseau ou encore un parchemin. Si vous hésitez sur la forme à donner à votre plaque, pensez à ce qui pourrait symboliser avec le plus de justesse la personne disparue. Réfléchissez aussi à ses passions et voyez si l’une des formes citées ci-dessus pourrait leur correspondre.

Après avoir choisi la forme de votre plaque, vous pourrez réfléchir à la couleur, à moins que la forme ne vous impose un matériau, et donc une couleur. Veillez à ce que la couleur de votre plaque s’harmonise avec celle de la pierre tombale. Le but est de créer un bel ensemble harmonieux pour accompagner la personne disparue le plus dignement possible vers sa dernière demeure.

Au départ, la plaque était conçue en granit, que l’artiste venait travailler, ou en granit poli. Désormais, il existe des plaques en marbre blanc, en ardoise, en métal, en altuglas. Vous pouvez aussi sortir de cette liste et demander le matériau de votre choix, à condition qu’il présente une grande résistance au passage du temps et aux intempéries.

Autre élément décoratif de votre plaque : la photo. Comme évoqué dans la partie précédente sur l’hommage funéraire, la photo sert de témoignage, mais elle vient aussi mettre de la couleur sur la pierre tombale. Et c’est encore plus vrai si vous choisissez d’afficher la photo d‘un paysage !

Enfin, le message que vous choisirez de faire graver sur la plaque contribuera lui aussi à la décoration funéraire. Vous pouvez choisir la police d’écriture de votre choix (dans la mesure de ce que peut vous proposer l’artiste graveur) ainsi que la teinte de la gravure. Le plus souvent, les individus choisissent l’or, en raison de sa très longue espérance de vie et de la facilité avec laquelle il s’entretient. Le bronze ajoute une touche de couleur plus originale et plus moderne que l’or, mais s’il vous tente, assurez-vous bien qu’il s’accordera avec la pierre de la sépulture et les autre ornements présents sur la pierre tombale.

Une identification plus simple de la pierre tombale

On n’y pense pas forcément au moment de choisir ses articles funéraires, et pourtant… Dans un cimetière, rien ne ressemble davantage à une tombe qu’une autre tombe. Aussi, pour éviter de perdre un temps précieux à chercher la tombe de votre défunt, vous pouvez donner à votre plaque le rôle de « repère ». Car si vous optez pour une décoration funéraire très personnalisée, vous la repérerez plus facilement parmi les autres tombes.

Faîtes valider votre plaque

Même si la plaque sert à la fois d’ornement et d’hommage funéraire, et que cela relève principalement du privé et de l’intime, les proches du défunt devront la faire valider par les autorités communales. Cette obligation est régie par l’article R. 2223-8 du code des collectivités territoriales. Cette étape permet aux personnes compétentes de s’assurer que le nom inscrit sur la plaque est identique à celui qui figue sur le permis d’inhumer ou d’incinération.

Les autres plaques

La plaque funéraire n’est pas réservée à la décoration ou la commémoration exclusive des pierres tombales. Elle trouve aussi sa place sur un monument funéraire collectif de jardin du souvenir, ou sur un mausolée cinéraire.

Le jardin est obligatoire dans les cimetières des communes de plus de 2 000 habitants depuis le 19 décembre 2008. C’est ici que les proches peuvent disperser les cendres de la personne disparue. L’ennui avec un tel endroit, c’est que la famille ne dispose ensuite d’aucun endroit spécifique pour venir se recueillir. Pour répondre à cette attente des familles, certains cimetières sont dotés d’un puits de dispersion. Autre possibilité : ajouter au tas de cendres un support de mémoire. Il peut s’agir d’un livre ou d’une arche en granit, ou bien d’une plaque. Dans ce cas, la plaque a donc plutôt un rôle d’identification. Notez que l’ajout d’un support ou d’une plaque rend la « dispersion » des cendres payantes.

Quelles que soient les raisons qui vous mènent à choisir votre plaque funéraire, gardez en tête que le plus important est qu’elle dise quelque chose de la personne disparue, et de vos liens avec elle. Lorsque tout est fait avec le cœur, il ne peut y avoir de mauvais choix.

L’équipe de Vitro-Souvenir se tient à votre disposition su vous avez besoin de conseils supplémentaires.

cms